Blason d'Aumont Aubrac

L'AUMONAISE
Amicale des Originaires des communes
du Canton d’AUMONT-AUBRAC (Lozère)

L'Agenda

Les prochaines dates à retenir !

  • 7 août 2018 : Rencontre d'été de la Paroisse Lozérienne de Paris.
  • 8 août 2018 : Remise du Prix du Genêt d'Or et Lozère Estivales à Mende.
    >> En savoir plus
  • 14 août 2018 : Rencontre de l'amitié de L'Aumonaise à Saint-Sauveur de Peyre.
    >> En savoir plus

Lozère Estivale 2013

"Et l’âme lozérienne vibra dans tous les cœurs" lors de la deuxième Lozère Estivale : une rencontre festive des Lozériens de Paris et d’ailleurs.

logo estivales

Confirmation de la première Lozère Estivale, la seconde organisée jeudi 8 août 2013 à Aumont-Aubrac dans la maison de la Terre de Peyre, remporta un succès assuré avec le rassemblement de près de 300 lozériens de Paris, du « pays » et d’ailleurs, profitant, comme l’an passé, d’activités aussi diverses que séduisantes : sportives, culturelles, gourmandes...

Dès 8h30, malgré une pluie drue décourageante, 5 valeureux randonneurs : M. et Mme PELAT, Mme GEROSA, un jeune homme de Ribennes, emmenés par Jean SOULIER partirent sur « les chemins de Saint-Jacques de Compostelle » pour une promenade vivifiante de 2 heures préparée par Michèle GREGOIRE et Jean SOULIER.

A 10h, l’assemblée générale des amis de « Lou Païs » introduite par le pdt de l’ALP, Jean-Pierre BONICEL réunit de nombreux participants sous la conduite de Paul ASTRUC, pdt de « Lou Païs » et se révéla constructive.

A 11h, c’est Jean-Paul MAZOT, écrivain, poète, conférencier, pdt d’honneur de l’amicale du Val du Gévaudan et vice-pdt de la société des Sciences, Arts et lettres de la Lozère qui, pour la seconde année consécutive, enthousiasma quelque 80 amis attentifs, découvrant un peintre lozérien talentueux : René JAUDON. La conférence intitulée : « René Jaudon, lithographe, peintre, pédagogue ou la réussite d’in Lozérien de Paris » fut présentée par la secrétaire de l’ALP, Josyane DELMAS-BOUCHARD qui remercia chaleureusement le conférencier pour sa brillante intervention agrémentée d’un diaporama conçu par M. VILLEMAGNE.L’auditoire apprit alors tout sur la vie et l’œuvre de René JAUDON (1889 (Marvejols)-1968(Puiseux-En-Bray) qui, malgré un handicap physique, entreprit des études de dessin et de lithographie. Lauréat de la Casa Vélasquez, grand Prix de Rome de gravure, il intégra l’école des Beaux-Arts de Paris et ouvrit un atelier afin d’enseigner, en excellent pédagogue, à 200 « petits Jaudon », la lithographie, la peinture et la gravure. Pierre SOULAGES, l’un de ses illustres élèves, appréciait «  son maître paternel et encourageant au tempérament bon et généreux » et « il fait chanter le noir dans ses toiles », un peu à la façon de son maître.Peintre de l’Ecole de Paris, René Jaudon, qui aimait résider à Chirac, a rendu hommage à la nature lozérienne avec « L’été » ou « Le Pont sur la Colagne ». Ce n’est qu’en 1991 puis 1996 que s’amorça la « reconnaissance » avec un colloque, une exposition à Mende et la parution d’un opuscule sous la plume de Jean-Paul MAZOT : « Lozère en mémoires de René Jaudon. « Figure phare des lozériens de Paris, René Jaudon a connu la réussite au même titre que Chaptal ou Théophile Roussel »…Après de vifs applaudissements, Jean-Paul MAZOT dédicaça ses ouvrages et CD en compagnie d’autres écrivains locaux.

Pendant ce moment culturel, place fut donnée à la solidarité et fraternité entre générations avec la visite à la maison de retraite d’Aumont-Aubrac, du pdt de l’ALP accompagné de pdtes et pdts des amicales lozériennes de Paris : Cécile ORLIAC et Emile VAYRON et du groupe folklorique : « la quatretto chiracoise ».

A 12h30, l’apéritif offert par la municipalité d’Aumont-Aubrac regroupa dans la convivialité tous les Lozériens qui, s’installèrent ensuite dans la grande salle de la terre de Peyre autour de tables fleuries et d’un décor lozérien pour apprécier un repas servi par le restaurant Prunières. Annoncée par l’animateur, André ROUSSET, « l’heure des discours sonna ». Jean-Pierre BONICEL tint à remercier chacun et en particulier les membres du bureau, les pdtes et pdts des amicales lozériennes de Paris, « le pape de l’amicalisme » : Raymond TREBUCHON, pdt d’honneur de l’ALP et de la Ligue Auvergnate qui exprima son plaisir de rencontrer depuis 40 ans tous ses amis, félicitant le pdt de l’ALP pour le succès de cette manifestation «  qu’il faut poursuivre, avec tolérance et bienveillance afin de perpétuer les valeurs de solidarité et de fraternité ». Alain ASTRUC, maire et conseiller général du canton d’Aumont-Aubrac fut remercié très chaleureusement pour sa grande générosité et le dynamisme de sa cité. Jean-Pierre BONICEL salua aussi le député de la Lozère, Pierre MOREL A L’HUISSIER, M. M. les maires, le secrétaire général de la préfecture de Mende : Wilfried PELISSIER, Florence HEIM, directrice des salons Angelina, le Père BOISSIER, aumônier de la Paroisse lozérienne de Paris : « le pape de la Lozère » et l’avenante pastourelle de la Lozère, 1ère demoiselle d’honneur de la pastourelle de la Ligue Auvergnate, Juliette PORTE qui s’adressa avec grâce à l’auditoire et reçut un souvenir de « Lozère Estivale ». « Malgré un soleil en sommeil, l’amitié était en éveil »… et Jean-Pierre BONICEL, « fier d’être lozérien », prôna le rassemblement. « Il faut chasser en meute » et c’est ainsi qu’unis nous pourrons gagner…Le pdt de « Lou Païs », Paul ASTRUC se félicita de la belle représentation de « Lou Païs » et du rapprochement amical avec « Lozère Estivale ».

Pierre MOREL A L’HUISSIER se réjouit de « réunir toute la Lozère à « Lozère Estivale » pour faire vivre le patrimoine… IL évoqua l’évolution des cantons et conclut ainsi : « l’amitié entre nous, c’est comme cela qu’il faut faire ».Wilfried PELISSIER, représentant le préfet se dit satisfait « de ce moment entre tradition et modernité », spécifiant « qu’il faut se projeter vers l’avenir afin que les lozériens, gens sincères dans ce territoire authentique puissent développer des projets structurants ».

Le groupe folklorique : « la quatretto chiracoise » donna ensuite, en deux parties, un florilège de bourrées et de danses traditionnelles toutes entraînantes qui, dans leur élan, menèrent vers de belles et puissantes chansons de Bertrand PORTE et de M. SAINT-LEGER, en hommage à la pastourelle et une histoire cocasse, très bien contée par Raymond TREBUCHON… A leur tour, les convives envahirent la piste de danse grâce aux dynamiques musiciens de « Tonus Musette » qui animèrent le bal, donnant l’aubade, avec cor de chasse et trompette et célébrant ainsi cette divertissante 2ème Lozère Estivale , riche en activités et en Amitié. A tous les Lozériens de Paris et d’ailleurs, rendez-vous fut pris pour la prochaine « Lozère Estivale », le 7 août 2014.


Mentions légales